PREVENTION DE L’EXTREMISME VIOLENT

♦ Séminaire régional 

♦ Conversations régionales 

♦ Table ronde publique


Depuis 2017, le CHEDS, en partenariat avec le Département fédéral aux Affaires étrangères (DFAE) suisse, investit dans la Prévention de l’extrémisme violent (PEV) en œuvrant à renforcer l’implication des FDS. Ainsi, des séminaires régionaux et des tables rondes sont organisés annuellement.

 

    ANNÉES 2017   

♦ Séminaire régional

La 1ère édition du SR s’est tenue les 09 et 10 octobre 2017.

Organisé par le Centre de Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS) du Sénégal, et le  Département  fédéral  des  affaires  étrangères  (DFAE)  suisse sous le thème : « Forces de défense et de sécurité dans la prévention de l’extrémisme violent en Afrique », le séminaire a réuni Cinquante-neuf (59) participants anglophones et francophones en provenance de seize pays d’Afrique de l’Ouest et centrale. 

Ils provenaient d’horizons très divers : représentants des Forces de défense et de  sécurité, élus, administrateurs, femmes, jeunes, réseaux de la société civile, organisations régionales, centres de recherche et de formation et personnes ressources.

  • Objectifs

Suite aux conversations régionales, il a paru important de poursuivre et d’approfondir les échanges régionaux en construisant le séminaire régional sur rôle des Forces de Défense et de Sécurité dans la prévention de l’extrémisme violent. En effet, la mission de protection donnée aux forces de défense et de sécurité, ne se situe pas seulement à un niveau de réaction (en aval). Elle s’inscrit également et surtout dans une démarche d’anticipation qui en garantit la rapidité et l’efficacité (en amont).

  • Perspectives 

La 1ère édition du séminaire régional a rappelé la nécessité d’une réponse sociétale  portée de manière collective par les différentes catégories d’acteurs  contre l’extrémisme violent en insistant particulièrement sur l’importance du rôle des Forces de défense et de sécurité dans la Prévention de l’extrémisme violent en Afrique. 

Il a particulièrement été un début important, une semence à ne pas minimiser. Partant, les résultats obtenus lors de cette rencontre méritent une attention renouvelée et soutenue sur le court, moyen et long terme. Ainsi, pour favoriser leur diffusion et leur appropriation une table ronde (side event) sera organisée lors du Forum International sur la  Paix  et  la  Sécurité en Afrique  qui  se  tiendra  les  13  et  14  novembre  2017 à  Dakar. Le  thème  de  la construction de la résilience et de l’Etat de droit dans le cadre de la prévention et de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme y sera abordé.

Les résultats du séminaire serviront également à alimenter les idées, les échanges d’expériences et les participants aux prochaines Conversations régionales pour la prévention de l’extrémisme violent.

Lien du rapport :

Français : https://www.cheds.gouv.sn/wp-content/uploads/2018/08/RAPPORT-SÉMINAIRE-RÉGIONAL-2017.pdf

Anglais : https://www.cheds.gouv.sn/wp-content/uploads/2018/08/RAPPORT-SÉMINAIRE-RÉGIONAL-2017.pdf

 

♦ Table ronde publique 

« Investir dans la paix pour la prévention de l’extrémisme violent en Afrique » organisée dans le cadre du Forum international pour la Paix et la Sécurité en Afrique, Dakar, 14 novembre 2017.

Lien du rapport : Rapport disponible sur demande.

 

♦ Conversations régionales

2èmes Conversations régionales de N’Djamena « Investir dans la Paix et la Prévention de la Violence au Sahel-Sahara : Deuxièmes Conversations régionales sur le Plan d’action du Secrétaire général de l’ONU pour la prévention de l’extrémisme violent » (31 mai et 1er juin 2017).

Lien du rapport :

Français:https://www.ipinst.org/wp-content/uploads/2017/08/IPI-E-RPT-Chad-Meeting-NoteFrench.pdf

English:https://www.ipinst.org/wp-content/uploads/2017/08/IPI-E-RPT-Chad-Meeting-NoteEnglish.pdf


    ANNÉES 2018   

♦ Séminaire régional

La 2ère édition du SR a été conjointement organisée, par le Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS) et le Département Fédéral des Affaires Etrangères (DFAE) suisse et portée sur le thème : « Forces de Défense et de Sécurité dans la prévention de l’extrémisme violent en Afrique : pour des cadres politiques et institutionnels à la hauteur des enjeux ».

Dans une perspective de mise en œuvre des enseignements de la 1ère édition, le SR-PEV 2018, avait pour objectifs spécifiques :

  • de faire l’état des lieux des manifestations actuelles de l’Extrémisme violent, afin de mieux comprendre les concepts, les perceptions et les rôles des FDS et des acteurs politiques, ainsi que leur interaction, dans la prévention de l’extrémisme violent ;
  • d’identifier les problèmes auxquels sont confrontés les FDS dans l’accomplissement de leur mission de prévention ;
  • d’amorcer un dialogue entre  les politiques, les FDS et les populations et à créer des passerelles pour prévenir l’extrémisme violent et les menaces associées ;
  • d’initier de réels changements favorisant l’implication des FDS dans la prévention de l’extrémisme violent aux côtés des acteurs politiques, des communautés et des organisations de la société civile.

Ainsi, durant deux (02) jours, les participants (au nombre de soixante) se sont livrés à un vaste brainstorming construit autour de ces objectifs et qui a fait ressortir les constats suivants :

  • les causes profondes de l’extrémisme violent sont tributaires des conditions de gouvernance et des choix politiques inadaptés ;
  • la progression des groupes extrémistes violents qui prennent pour cibles les Forces de Défense et de Sécurité, témoigne des limites des réponses apportées par ces dernières ;
  • la promotion de la Sécurité humaine passera nécessairement par la collaboration et le dialogue entre FDS et populations ;
  • le rôle de la Communauté internationale reste primordial, pour impulser les Etats à faire de la PEV une priorité et d’impliquer les communautés locales dans l’élaboration des stratégies de lutte contre le phénomène.

Afin de jouer leur partition, les participants ont formulées des recommandations à l’attention des :

  • autorités politiques et administratives ;
  • Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ;
  • partenaires.

Lien du rapport :

Français (Rapport disponible) 

English: (idem)

 

♦ Table ronde publique en marge du FDD 2018.

En marge de la 5ème édition du Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique, le Département Fédéral aux Affaires Etrangères (DFAE) suisse et ses partenaires engagés dans l’initiative des Conversations régionales (CR) pour la prévention de l’extrémisme violent au Sahel-Sahara, ont organisé une table ronde publique, le 06 novembre 2018, au Centre International de Conférence Abdou DIOUF (CICAD).

Sur le thème : « S’investir pour la paix et la cohésion en Afrique : Trois ans de Conversations régionales pour la prévention de l’extrémisme violent », cette rencontre s’est inscrite dans la dynamique desdites Conversations régionales.

L’objectif était à la fois de proposer un cadre informel d’échange et de dialogue sur l’approche de la prévention et de renforcer les passerelles entre acteurs d’horizons professionnels divers. Il était également question de mettre en exergue et de renforcer les initiatives représentant des alternatives concrètes portées par des acteurs de régions ciblées ; mais également et surtout, d’enrichir la dynamique du Forum de Dakar en y apportant les voix des acteurs mobilisés dans le cadre des CR.

  • Recommandations 

A l’issue, ils ont fait les recommandations suivantes :

  • sensibiliser les populations sur le caractère global de la question sécuritaire ;
  • maitriser des espaces virtuel et physique pour contre carrer les discours des extrémismes violents, premiers employeurs des jeunes dans certaines zones ;
  • faire des sensibilisations sur la toile ;
  • mettre en place un plan d’action national devant prendre en compte les questions d’éducation, de santé, d’emploi, de justice, etc.
  • encourager le partenariat public-privé devant permettre l’encouragement des interactions entre les Forces de Défense et de Sécurité (FDS), les autorités politiques, les acteurs du secteur privé et de la Société civile ;
  • harmoniser les mécanismes de PEV mis en place par les différents Etats ;
  • continuer à assister les pays à mettre en œuvre leur plan stratégique national ;
  • associer dans les prochaines CR, les acteurs de terrain et les acteurs au développement tels que les partenaires techniques et financières ;
  • lier la prévention à la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) dans le respect des Droits de l’Homme ;
  • d’aller plus près du terrain dans les études et donner plus de voix aux chercheurs ;
  • apporter des réponses à l’extrémisme violent sur la base de recherches et données fiables ;
  • générer en urgence des données empirique et chercher à comprendre l’interconnexion entre les acteurs en tenant de la réalité de chaque pays.

Lien du rapport : (rapport disponible)

 

♦ Participation à des activités sur la PEV

  • Table ronde « Investir dans la paix et la prévention face à l’extrémisme violent », Genève, 25 janvier 2018. 

Programme : http://www.interpeace.org/investir-prevention-lextremisme/

Synthèse : http://www.interpeace.org/2018/02/investing-prevention-extremism/

 

  • Atelier technique sous-régional d’échange d’expériences et d’analyses sur la Prévention de l’Extrémisme Violent (PEV) dans les pays du Conseil de l’Entente (Abidjan, Côte d’Ivoire, 24 et 25 mai 2018).

Lien rapport :

Français : https://issafrica.s3.amazonaws.com/site/uploads/2018-05-24-cote-divoire-rapport.pdf

English : https://issafrica.org/events/subregional-technical-workshop-for-the-exchange-of-experiences-and-analysis-on-the-prevention-of-violent-extremism-in-the-conseil-de-lentente-countries

 

  • Dialogue participatif pour la prévention de l’extrémisme violent dans l’Extrême-Nord du Cameroun et son pourtour (Maroua, Cameroun, 24-25 juillet 2018).

Lien rapport:

Français: http://www.ceides.org/portfolio/dialogue-participatif-pour-la-prevention-de-lextremisme-violent-dans-lextreme-nord-du-cameroun

English: http://www.ceides.org/portfolio/participative-dialogue-for-the-prevention-of-violent-extremism-in-the-far-north-cameroon-and-its-periphery


    ANNÉES 2019   

♦ 3ème édition du Séminaire régional 

Le Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS) du Sénégal, en partenariat avec la Division Sécurité humaine du Département fédéral des affaires étrangères (DSH/DFAE) de la Suisse, a organisé  le troisième séminaire régional sur l’implication des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) dans la prévention de l’extrémisme violent (PEV). Cette rencontre s’est tenue du 02 au 04 octobre 2019, à l’hôtel « Le Ndiambour » de  Dakar.

Cette troisième rencontre  a vu la participation de cent vingt (120) personnes venues de quinze (15) pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre et représentants des institutions telles que l’Union africaine (CAERT), la CEDEAO, le G5-Sahel, la MISAHEL, le Conseil de l’Entente, le DFAE, le DCAF, etc).

L’objectif visait cette année, était de réfléchir à des stratégies pour concrétiser l’implication des FDS dans la PEV. 

A la sortie des trois (03) jours de réflexion, en dehors des recommandations faites aux organisateurs (CHEDS/ DFAE), les recommandations suivantes ont été faites par les participants :

  • compréhension et appropriation de l’approche de prévention de l’EV visant à aborder les causes de la violence ;
  • acquisition et renforcement des capacités ;
  • pistes émergentes d’engagement.

Lien du rapport :

Français : (Rapport prochainement disponible) 

English : (Report available soon)

 

♦ Participation à des activités sur la PEV

  • Table ronde publique « Investir dans la paix et la prévention de la violence au Sahel-Sahara : Voix d’Afrique », Genève, Suisse, 14 février 2019.

Lien rapport :

Programme : https://www.interpeace.org/table-ronde-investir-dans-la-paix-et-la-prevention-face-a-lextremisme-violent/

 

Synthèse : https://www.interpeace.org/wp-content/uploads/2019/03/Synthèse-TR-Genève-14.02.2019_v.2019_03_12.pdf

 

 

  • Atelier régional de sensibilisation et de renforcement des capacités pour la prévention de l’extrémisme violent en Afrique centrale : Engager les acteurs institutionnels et civils au Cameroun, au Tchad et en RCA (Yaoundé, Cameroun, 26-28 mars 2019).

Lien rapport :

Français : http://www.ceides.org/wp-content/uploads/2019/09/Rapport-EV-Afrique-centrale_final.pdf

English : (available soon)

 

 

  • Deuxième Atelier technique régional d’échange d’expériences et d’analyses pour la prévention de l’extrémisme violent dans l’Espace Entente : Dialogue inclusif, dialogue entre le centre et la périphérie et dialogue transfrontalier comme clés de la prévention de la violence (Ouagadougou, Burkina Faso, 20-22 mai 2019).

Lien du rapport :

Français : (Rapport disponible ultérieurement) 

English : (Report available soon)


 

  • Premier Cours Régional de Cadres sur la Prévention de l’Extrémisme Violent pour les Etats membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) » (Yaoundé, Cameroun, 6-9 août 2019).

Lien rapport :

Français : (Rapport disponible ultérieurement) 

English: (Report available soon).

Laisser un commentaire