MASTER EN DEFENSE SECURITE ET PAIX

 

 

PERTINENCE

la sécurité a été en Afrique francophone notamment, jusque là du moins, un domaine dont les universitaire ont été exclues pour des raisons parmi lesquelles le faible intérêt ainsi que le déficit de spécialisation, de connaissances ou d’informations appropriées.

Ce domaine éminemment politique  est un lieu d’enjeux nationaux et internationaux donc de pouvoir. La compétition qui en découle appelle des contre-pouvoirs informés et, pour cela nécessite des cadres capables de maîtriser les questions y afférentes et les domaines connexes en vue de les diffuser et de les vulgariser auprès des différentes parties prenantes.

Le Master en Défense, Sécurité et Paix contribue à la création du vivier de cadres.

 

 

 

 

 

OBJECTIFS

Former une masse critique de cadres, civils et des FDS capables de :

  • avoir une vision intégrée de la sécurité et de ses enjeux en vue de contribuer à sa construction consensuelle ;
  • produire des analyses pertinentes propres à éclairer les décideurs nationaux, entre autres, mais aussi les autres parties prenantes de la sécurité ;
  • contribuer, par des savoirs idoines, à la modernisation de la gouvernance de la sécurité et de la défense dans le sens de l’efficacité, l’efficience et les postures que demande la mise en œuvre de la sécurité humaine.

 

 

DÉBOUCHÉS

Les débouchés vont du niveau national et continental au reste du monde et incluent :

  • la recherche et l’analyse ;
  • l’enseignement et la vulgarisation ;
  • la qualité de consultant et de conseillers des institutions et organisations parmi lesquelles les décideurs de l’exécutif, du parlement, et même les Forces de défense et de sécurité.

Inscription en thèse de Doctorat option « Sciences Politiques » après obtention du Diplôme.

 

 

¬ Cibles

Le programme s’adresse aux sénégalaises et aux sénégalais intéressés par les questions de défense, de sécurité et de paix.  Il s’adresse en particulier aux décideurs et aux personnels des structures de défense et de sécurité.

Les ressortissants des pays africains de la sous-région, peuvent être admis s’ils remplissent les conditions prévues.

 

 

¬ Durée de la formation

La formation est, organisée suivant le niveau de la deuxième année de Master.

Elle est organisée pour durer deux (02) semestres comportant, chacun, 14 semaines, les évaluations étant comprises dans cette durée. En principe, le premier semestre commence au mis d’octobre de chaque année.

 

 

¬ Conditions d’admission

L’admission au programme est subordonnée à des conditions de diplôme et/ou d’expérience, après examen du dossier du candidat par une commission mise en place à cet effet.

Les candidats doivent notamment justifier avoir validé un parcours de formation équivalent au niveau de Master 1 ou s’ils sont titulaires de la maîtrise ou d’un diplôme équivalent.

Conformément aux principes admis par le système LMD, les acquis de l’expérience peuvent être considérés pour l’admission au programme.

 

 

¬ Dossiers à fournir

Le dossier de candidature est composé, des pièces suivantes :

1 demande écrite adressée au Directeur général du CHEDS, exposant la motivation de la candidature ;

1 formulaire individuel délivré par le CHEDS et dûment rempli par le candidat ;

1 copie légalisée du diplôme ou de l’attestation de Maîtrise, de Master I ou de tout autre diplôme équivalent ;

1 curriculum vitae détaillé ;

1 copie légalisée de la carte nationale d’identité  ou du passeport ;

1photo d’identité.

 

 

¬ Payement des frais de formation

Les frais de formations sont fixés, pour l’année académique 2018-2019, à neuf cent cinquante mille (950.000) FCFA.  Ils peuvent être payés totalement ou en un maximum de trois (03) tranches.

 

 

ANNEE ACADEMIQUE 2018-2019

La  quatrième promotion du Master, compte cinquante (50) candidats.

La physionomie de cette promotion est la suivante :

  • deux (02) burkinabés, une (01) gabonaise et un ressortissant de la République Démocratique du Congo (RDC) ;
  • sept (07) auditrices;
  • des cadres des Forces de défense et des sécurités (Armée, Police, Administration pénitentiaire….) ;
  • des magistrats ;
  • des administrateurs civils
  • des diplomates ;
  • des médecins ;
  • des experts des milieux socioprofessionnels.

 

 

Les enseignements ont commencé le 17 décembre 2018.

Le cours inaugural  marquant le démarrage officiel du Master s’est tenu, à l’Auditorium Khaly Amar FALL de l’UCAD , le 27 décembre 2018, sous la Présidence effective de Monsieur le Ministre des Forces armées du Sénégal.

Le thème « Sécurité, paix et développement durables » y  a été présenté par le Professeur Isaac Yankhoba NDIAYE, Ancien Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques (FSJP) de l’UCAD.

 

 

PROGRAMMES 
1. Forum de Défense et de Sécurité
2. Master en Défense, sécurité et paix
3. Cours d’orientation des Attachés militaires et Hauts fonctionnaires
4. Programme en Sécurité nationale
5. Les lundis du CHEDS

Laisser un commentaire