Accueil

 

BIOGRAPHIE SUCCINCTE

Le Général Mbaye Cissé est issu de la huitième promotion de l’Ecole nationale des officiers d’active de Thiès (1988-1990). Sa carrière est partagée entre les fonctions opérationnelles spécifiques à son arme, l’artillerie, et les fonctions interarmées en état-major. 

PARCOURS PROFESSIONNEL :

Après avoir gravi tous les échelons de commandement de son arme, et à l’issue de son temps de commandement de chef de corps, il est affecté, en 2009, à l’état-major général des armées en qualité de chef de la Division Etudes Générales (études prospectives), poste qu’il quittera en 2012 pour intégrer la mission onusienne au Congo, comme adjoint au chef de la cellule de la réforme du secteur de sécurité.

De 2013 à 2015, il est nommé officier supérieur adjoint au commandant de la  Zone militaire n°3 à Kaolack, avant de rejoindre l’état-major de l’Etat-major de l’armée de Terre comme Chef de la chaine des ressources humaines. De septembre 2016 à août 2019, il a commandé la Zone militaire n°2 à Saint-Louis avant d’occuper le poste de chef de cabinet du Chef d’état-major général des Armées jusqu’en juin 2020. Il est  Directeur général du CHEDS depuis juillet 2020.

LE MOT :

Le commandement m’a fait l’honneur de me porter à la direction générale du Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité(CHEDS). Quatrième Directeur général du CHEDS depuis sa création, je salue le travail titanesque accompli par mes prédécesseurs qui, chacun, dans un contexte particulier, a apporté sa pierre à l’édifice. Je mesure le challenge qui m’attend : préserver le legs transmis, tout en poursuivant la montée en puissance du CHEDS pour l’inscrire définitivement aux premiers rangs des institutions de formation et de recherche de référence que compte notre pays. Lire plus...

ACTIVITÉS

Audience de la délégation du CHEDS avec la Présidente Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS)

 

En perspective du lancement du nouveau programme « Collectivités territoriales, Défense, Sécurité et Paix » (PCTDSP), le Directeur général du Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS), le Général de brigade Mbaye CISSE, a été reçu en audience, le vendredi 18 juin 2021, par la Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS), Madame Innocence N’tap NDIAYE, en présence de son Assistante, Madame CISSE du HCDS, de la Directrice des Programmes spéciaux (DPS) du CHEDS, Docteur Christiane AGBOTON, de Madame Maye Seck SY, Consultante du Programme, de Mademoiselle Coumbel KA, Chargée de programmes à la DPS et de Monsieur Alioune Badara KASSE, Webmaster du Centre.

 

CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DU VIVRE ENSEMBLE EN PAIX (JIVEP)

Dans le cadre de la célébration de la « Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix » (JIVEP), le 16 mai, le Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS) a réalisé des capsules vidéos d’hommes et de femmes, qui par leur parcours, concourent à cette culture du vivre ensemble en paix. En effet, l’histoire de cette journée n’est autre chose qu’une « ’idée, née dans la tête d‘un homme, inspirée, puis portée par une parole vivante, vivifiante, source d’espoirs, touchant directement les cœurs, jusqu’à sa concrétisation devenant alors l’affaire de tous ».Pour le CHEDS, l’objectif principal était de renforcer la sensibilisation sur les enjeux de la JVEP, mais surtout, sur la responsabilité de tous et de toutes, de promouvoir la tolérance, le dialogue, la citoyenneté et la paix.A partir de ce 10 juin, deux capsules seront publiées hebdomadairement, durant deux semaines...  LES CAPSULES

Webinaire - Edition 2021 du Programme Média, Défense, Sécurité et Paix

 

Dans le cadre du Programme Médias, Défense, Paix et Sécurité (PMDSP), le Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS) a organisé le jeudi 03 juin 2021, un webinaire portant sur le thème « Covid-19, au-delà de la sécurité sanitaire : gestion médiatique des aspects sécuritaires ». L’objectif a été d’analyser l’approche sécuritaire de la gestion de la pandémie et son relais par les médias en Afrique de l’Ouest et au Sénégal.

A cet effet, deux (02) communications ont été délivrées. La première portait sur l’état des lieux de la gestion de la pandémie au niveau régional ; la deuxième a dressé une analyse des productions médiatiques des rôles joués par les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) au Sénégal dans la gestion de cette crise.

Les interventions pertinentes ont permis de faire des recommandations qui seront utiles tant aux Médias qu’aux FDS.

Lien de la Revue

« Forces armées et de police africaines en (in)action face à la Covid-19 : les dimensions de l’(in) sécurité humaine »

 

NOTE D’ANALYSE No 2 du 5/2021

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Download [485.77 KB]