Le Général de Corps aérien Mamadou Mansour SECK est un Officier Général sénégalais ayant exercé les fonctions de Chef d’Etat – Major général des Armées (CEMGA) de la République du Sénégal et ancien Ambassadeur du Sénégal aux Etats – Unis.

FORMATION

Le Général SECK a obtenu le baccalauréat en Mathématiques Élémentaires en 1957 au Lycée Van Vollenhoven de Dakar ; 1958 – 1959 : Préparation aux Grandes Ecoles de l’Académie de Strasbourg ; 1959 : Admission à l’Ecole spéciale militaire de Saint – Cyr (concours direct) ; 1959 – 1961 : il est élève – officier appartenant à la promotion n°146 « la Jean Pierre » de l’Ecole spéciale militaire de Saint – Cyr. Comme camarades de promotion, on peut citer le Général Ivoirien Émile BLEHOUAN et le Capitaine Moussa DIOUM, décédé au Sénégal. 1961 – 1962 : Admission à l’Ecole de l’Air à Salon – de – Provence pour être pilote ; Il est diplômé de l’Ecole d’Etat – Major de l’Air (France), de l’école Supérieure de Guerre Aérienne (France 1974) et de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (France 1981). Diplômé de la prestigieuse Ecole de l’Air de France. .

CARRIERE

1962 – 1966 : Pilote ; 1966 – 1970 : Commandant du Premier Groupement Aérien Sénégalais (1er GAS) ; 1970 – 1971 : Chef du 3ème bureau de l’Etat – Major Général des Armées ; 1971 – 1972 : Adjoint au Chef d’Etat – Major de l’Armée de l’Air ; 1972 – 1980 : Chef d’Etat – Major de l’Armée de l’Air. Il est le premier pilote Sénégalais à occuper cette fonction. 1980 – 1984 : Colonel Sous –chef d’ d’Etat – Major général des Armées, sous le commandement du Général Idrissa FALL. 1984 – 1988 : Général de brigade Aérienne, puis Général de division Aérienne. Il est ensuite nommé Chef d’Etat – Major Particulier du Président de la République Abdou DIOUF et de la Sénégambie. 1988 – 1993 : le 31 mai 1988, élevé au grade de Général de division et de Corps Aérien, il devient Chef d’Etat – Major général des Armées (CEMGA). Ce fut la première fois dans l’histoire de l’Armée Sénégalaise qu’un aviateur occupe une telle fonction. Durant son commandement, la pratique du sport fut imposée aux officiers supérieurs. 1993 – 2002 : En 1993, atteint par la limite d’âge militaire ; il fut remplacé par le Général Mouhamadou KEITA. Le Général Mamadou Mansour SECK fut nommé Ambassadeur du Sénégal aux Etats - Unis d’Amérique, au Mexique, en Argentine, en Jamaïque, en Haïti, à Trinité –et - Tobago et aux Barbades avec résidence à Washington ; poste qu’il occupera jusqu’en 2002.

DECORATIONS

Le Général Mamadou Mansour SECK est titulaire de plusieurs décorations nationales et étrangères dont celles de : - Grand - croix de l’ordre national du Lion et de l’ordre du Mérite pour le Sénégal. - Commandeur de la Légion d’honneur et de l’ordre du Mérite (France) et des Médailles de l’Aéronautique Française et Sénégalaise (n*1).

DIVERS

Le Général SECK compte 7000 heures de vol sur une quinzaine d’aéronefs dont le Douglas DC-3, le Fokker F27, le Fouga Magister, le Jaguar, le Mirage 3, le Mirage 2000, le Broussard, le Push – Pull, etc. Il est le premier Sénégalais admis à l’école de Saint – Cyr (concours direct), à l’Ecole de l’Air, premier diplômé de l’Ecole d’Etat – Major de l’Air, de l’Ecole Supérieure de Guerre Aérienne et premier Sénégalais Chef d’Etat – Major de l’Armée de l’Air, premier pilote Chef d’Etat – Major général des Armées, entre autres, d’où son surnom de « NUMBER ONE ». Il a rencontré Saddam Hussein en 1989 juste avant la 1ère Guerre du Golfe lorsqu’il inspectait des officiers Sénégalais chargés du monitoring du cessez – le – feu entre l’Irak et l’Iran après la Guerre de 1980 à 1988.

OÙ NOUS TROUVER

  • Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité, Boulevard de la Défense X Rue du Port, derrière le siège de la BCEAO
  • +221 33 822 91 67
  • www.cheds.edu.sn

LIENS UTILES

bientôt disponible
© 2013 Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité - All Rights Reserved